Education positive : Partagez les activités

Si l’éducation positive prône une approche pragmatique et positive, il faut donc retourner une situation négative dans le bon sens.

C’est à dire qu’il y a toujours des problèmes qui surgissent pour l’enfant comme il ne comprend pas tout ce qu’il se passe autour de lui. Son regard mémorise des faits qu’il ne peut comprendre et qui peuvent l’atteindre. Vous devez donc avoir une approche toujours positif du négatif.

Lorsque l’enfant vous expose un problème vous devez le rassurer. Il est dans votre devoir de le consoler sur ce qu’il voit au quotidien. L’approche de l’éducation positive n’est pas de dire oui tout le temps à tout moment mais de prendre en considération la fragilité de l’enfant dans le monde social, le protéger. Pour y arriver vous devez lui laisser une liberté plus étendue mais pas totale. Il faut un regard bienveillant à son égard pour qu’il comprenne sa liberté mais qu’il est toujours surveillé par votre présence.

Une approche bien plus simple pour l’enfant

Cette approche éducative a démontré ses bienfaits sur les enfants.

Plus en confiance, plus dynamique, plus joyeux dans leur univers social. Il faut rappeler également que l’éducation positive vous permet d’agir avec une certaine distance. Si l’enfant fait une activité et qu’il vous propose de participer, il vaut mieux accepter. Comme c’est le cas pour le contraire si vous interféré dans son activité et qu’il vous demande de sortir. Vous devez accepter sa requête. Plus d’informations à ce sujet sur http://education-positive.fr pour avoir l’ensemble des renseignements.